Archives de catégorie : chiropratique

La bursite ou l’hygroma

bursiteCe sont deux synonymes qui font référence à l’inflammation d’une bourse. « Bursite » est habituellement le terme préconisé au Québec. La bourse est un sac malléable de liquide entre deux structures de vos articulations. Par exemple, on peut la retrouver entre un os et un tissu mou (tendon, ligament, peau). Le but de cette dernière est de diminuer le frottement entre deux structures de votre corps.

Continuer la lecture

La douleur thoracique et intercostale

douleur thoraciqueL’apparition d’une douleur au niveau de la cage thoracique peut être très inquiétante pour plusieurs personnes dû au fait qu’elle peut être associée à un problème au niveau des poumons ou du cœur. Par contre, il ne faut pas oublier qu’on retrouve aussi plusieurs articulations, des muscles, des ligaments, des os et des nerfs au niveau du thorax qui peuvent être une source de douleur.

Il serait important de consulter rapidement votre médecin si vous avez de la douleur irradiant au niveau de la gorge, de la mâchoire et du bras gauche, de la toux ou des crachats sanguinolents, ou que vous avez de la difficulté à respirer qui ne s’explique pas seulement par votre douleur.
Les symptômes classiques d’un problème musculo-squelettique sont :

  • Douleur qualifiée de point ou de brûlure
  • Douleur située seulement d’un seul côté
  • Douleur accompagnée d’une perte de souplesse au niveau du dos ou des épaules
  • Douleur apparue après un traumatisme ou un faux mouvement

Continuer la lecture

L’arthrose et la chiropratique

arthrose lombaireContrairement à une croyance populaire, l’arthrose n’est pas un vieillissement de vos articulations et ne cause pas nécessairement de la douleur. Cette dernière est de l’usure prématurée de vos articulations. Elle est beaucoup plus fréquente chez les personnes âgées en raison que leurs articulations ont eu plus de microtraumatismes qu’un jeune de 20 ans. Il est important de savoir que l’arthrose peut seulement être diagnostiquée par de l’imagerie médicale comme la radiographie. On peut la freiner, mais on ne peut malheureusement pas l’enlever.
Continuer la lecture

Hernie discale et chiropratique

Hernie discaleLa hernie discale est souvent un diagnostic qui fait peur à beaucoup de personne, mais peu d’entre eux sont capable de dire c’est quoi exactement.

Pour bien comprendre, il faut savoir que la colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres mobiles (os) qui s’articulent en grande majorité avec un disque (coussin). De plus, il y a deux nerfs entre chacune des vertèbres. La hernie discale va se produire lorsqu’il y a une compression d’un de ces nerfs soit par l’inflammation ou une compression directe du disque suite à une déchirure de ce dernier. Cela occasionnera de la douleur, des engourdissements, une perte de sensation ainsi que de la faiblesse musculaire. Elle peut se voir partout au niveau de votre colonne vertébrale, mais crée très rarement des symptômes au niveau de la région thoracique. Elle touche principalement les gens de 30 à 50 ans et 80-95% des cas se situent au niveau du bas du dos.

Il est important de consulter immédiatement votre médecin si vous avez des symptômes comme de l’incontinence ou des pertes de sensation dans la région pelvienne ou anale.
Continuer la lecture

Entorse cervicale, dorsale ou lombaire et la chiropratique.

Entorse lombaire et chiropratiqueUne entorse c’est un étirement et/ou une déchirure partielle d’un ligament suite à un traumatisme. Elle peut aussi être musculaire, mais plusieurs cliniciens vont préférer utiliser le mot foulure à la place. Elle peut arriver à n’importe quel articulation (cheville, genou, épaule).

Un diagnostic d’entorse cervicale, dorsale ou lombaire révèle donc qu’il y a une élongation ligamentaire et/ou musculaire suite à une blessure respectivement au niveau du cou, entre les omoplates ou au niveau du bas du dos. C’est un diagnostic très vague sur la structure blessée qui cause la douleur, mais elle précise que cette dernière n’est pas causée par un organe, un effet secondaire d’un médicament, une arthrite ou toutes autres conditions plus grave. En bref, on sait que c’est musculaire ou ligamentaire. Cette précision est suffisante pour certain traitement comme la médication, mais ne le sera pas assez pour un traitement chez un chiropraticien par exemple.
Continuer la lecture